Parce que


«Les raisons ne sont que des raisons, c'est-à-dire que ce ne sont peut-être pas des vérités.» (Miguel de Unamuno)


Parce que je suis (très) bavarde et un peu zélée.

Parce que je suis trop.

Ou pas assez.

Blanche ou noire. Mais pas grise.


Parce que je suis petite, même à cheval sur mes talons hauts.

Petite, oui, mais avec des idéaux de géante.

Petite, mais si grande.

Petite, mais en pleine poussée de croissance intérieure.


Parce que je suis bizarre. Oui, bizarre.

Que j'aime sans limite.

Que je suis une boule d'émotions qui gravite sans cesse autour de tout ce qui bouge, telle une lune.

Que la vie me promène sur des chemins rarement pavés.

Qu'elle choisit mes amis à ma place. Et je la laisse faire ainsi.


Parce que la planète est mon terrain de jeu.

Et que je ne crois ni aux frontières ni à l'appropriation culturelle.

Parce que je déteste la neige.

Mais que j'aime la pluie.


Parce que je suis féministe.

Mais que je ne m'insurge pas contre mes sœurs ayant fait d'autres choix que les miens.

Parce que je n'ai pas encore d'enfant, à presque quarante ans.

Mais que j'aime les enfants.


Parce que je lis de la chick lit bien peu intellectuelle dans mon bain.

Que je pratique un sport violent.

Que j'explore mes passions et mes lubies jusqu'à satiété.

Que je suis grano à mes heures.

Ou je-m'en-foutiste à d'autres.


Parce que j'ai des idées farfelues.

Des rêves immenses pour lesquels je dois bûcher afin de les réaliser.

Parce que je suis persévérante.

Illuminée.

Folle.

Oui, folle.


Parce que je tente ma chance.

Je gagne. Je perds. Mais je ne me décourage pas.

Et je passe à autre chose. À d'autres lieux.

Je tourne la page aussi gracieusement que les battements d'ailes d'une hirondelle.

J'accuse les gifles de la vie comme des caresses sur mes joues.

Je ne bluffe pas.

What you see is what you get.


Parce que j'ai beaucoup de mots à partager.

Beaucoup d'histoires à raconter.

Beaucoup de questions à poser.

Beaucoup de voix à accueillir.


Parce que je suis spirituelle.

Et que je me recueille dans les temples de toutes les religions. San gène.

Parce que ça dérange.

Ça choque.


Parce que j'ai mes raisons...



#MAI19L2

| par La vie est un piment

Voyage | Style de vie | Bonne humeur | Piment